Ce mois-ci le blog est placé sous le signe de la détente et du bien-être c’est pourquoi j’ai choisi de faire une série d’articles y étant consacrés. Je l’ai d’ailleurs commencée avec le précédent article où je vous parle de ma première fois chez une magnétiseuse. Cette séance m’a permis de me détendre et de reconnecter mes énergies.

Pour moi, on peut se détendre de différentes façons, que ce soit en utilisant un de nos sens ou même tous à la fois. Le simple fait de manger nécessite nos 5 sens pour apprécier un plat à sa juste valeur : quand le plat arrive (ou même avant), c’est son odeur qui peut nous guider et nous conduire dans un restaurant, on le dévore des yeux, on attrape la nourriture, on la déguste et on entend les différents sons qu’elle produit sous nos dents.

Je vais donc consacrer un article pour chacun des 5 sens, pour vous dire ce qui me rend heureuse, me réconforte, me détends pour chacun d’eux. Peut-être que vous allez vous retrouver dans mes articles ou que cela va vous donner envie d’essayer.

Nous allons commencer par l’odorat, un de nos sens considéré à tort comme mineur et pas très développé en comparaison à celui de nos amis les animaux qui peuvent par exemple repérer le passage d’un congénère, flairer une proie à distance ou dialoguer chimiquement avec leurs semblables, mais l’odorat de l’homme n’est pas en reste.

Nous pouvons grâce à lui sentir le monde environnant, se souvenir et se repérer : reconnaître l’odeur de la nourriture, d’un parfum, ainsi que des odeurs corporelles. C’est d’ailleurs grâce à l’odorat que le  nouveau-né reconnaît sa mère.

Après cette courte introduction sur ce premier sens, je vais vous parler des odeurs que j’aime. Celles qui me rendent heureuse et sereine et prouvent qu’un petit rien peut nous faire du bien. Certaines seront dans la norme je pense, d’autres moins.

J’aime :

L’odeur de l’herbe fraîchement coupée qui me rappelle l’endroit où j’ai grandi

L’odeur des vieux livres même si des fois ça me fait éternuer

L’odeur des livres et cahiers neufs

L’odeur que laisse mon gel douche sur ma peau et celle de mon shampoing

L’odeur de la lessive, c’est tellement agréable de se glisser dans des draps bien propres ou juste sentir le linge fraîchement repassé

L’odeur du pain et des gâteaux qui sortent du four, d’un plat qui mijote… rien que d’en parler j’ai faim

L’odeur de mon chat quand il est content, son cou sent un peu comme le chocolat. Je trouve ça réconfortant.

L’odeur de mon copain qui me rassure. La nuit par exemple si j’ai fait un cauchemar ou que je suis simplement angoissé, je me colle à lui et plonge mon nez dans son cou… je ne lui ai jamais dit d’ailleurs…

L’odeur de la colle Cléopâtre que j’utilisais en primaire, elle avait une odeur d’amande certains prenaient même plaisir à la manger (ne faites pas ça chez vous !)

L’odeur de l’océan, quand avant même de l’apercevoir on sent son odeur si particulière d’assez loin

L’odeur de la crème solaire et du monoï, qui me transporte tout de suite en vacances au bord de l’eau

L’odeur du dissolvant : tout le monde ne l’aime pas, mais moi j’adore

L’odeur de l’orage quand il commence et même après : le goudron, la terre mouillée… elle est dure à qualifier cette odeur, mais je l’aime bien

L’odeur du bois qui brûle dans la cheminée

L’odeur des fleurs, de la fleur d’oranger, du lilas, de la lavande, de la citronnelle, de la menthe, du thym, des pêches, des clémentines, des framboises, des fraises, d’un bon steak, de la raclette, du Saint-nectaire, des chèvres chauds, des bougies d’anniversaires une fois soufflées, des bougies parfumées…

Je pense que j’en ai oublié plein d’autres, mais la liste serait interminable il y a tellement d’odeur dans notre monde. J’espère que vous avez apprécier cet article qui change un peu des autres.

Et vous, qu’elles sont les odeurs que vous aimez ?

Source : Futura Sciences
Publicités